20180621_PRESENTATION COPIL ANNEMASSE-33

Préserver, relier, projeter…

Château Rouge, Annemasse (74)

La restructuration et l’extension de la grande salle du centre culturel de Château Rouge à Annemasse s’inscrit dans le programme culturel général de la ville. L’objectif clairement affiché est d’affirmer la place de Château Rouge dans le réseau des scènes nationales conventionnées, ainsi qu’au sein du Grand Genève, par la diffusion et la réception d’œuvres nouvelles grand format notamment dans les domaines du spectacle vivant et des musiques actuelles. Profondément ancré dans la mémoire collective, le bâtiment principal édifié en 1980 se compose aujourd’hui autour de trois temporalités constructives, chacune identifiables par leur forme et leur matérialité. Au-delà de l’enjeu programmatique et fonctionnel, le principal défi est la mise en cohérence et la lisibilité nouvelle donnée au centre culturel.

L’intervention consiste tout d’abord en la préservation et la mise en valeur du « déjà-là ». La nouvelle cage de la grande salle, par son gabarit, est le point d’entrée du parti spatial et volumétrique. Des trois options étudiées, celle proposant la dépose de la charpente existante de la salle est préférée. Elle permet :

  • Un étagement des volumes respectueux de l’échelle piétonne côté entrée ;
  • Une liberté spatiale autorisant la qualité de mise en place et d’usage des éléments techniques nécessaires à la scène ;
  • L’amélioration de la visibilité et de l’acoustique interne ;
  • La création du foyer en belvédère sur le parvis pour une mise en scène de l’entrée.

Au niveau de l’organisation spatiale, le projet propose un plan minimaliste aux formes droites en rupture avec les courbes que l’on retrouve partout ailleurs. La cage de scène, de plain-pied avec le reste du bâtiment, est doublée d’une circulation permettant de fluidifier l’organisation. Elle met en relation les différents espaces entre eux et facilite les connections avec les espaces extérieurs : aire de livraisons, entrée des artistes …

D’un point de vue de l’écriture architecturale, nous nous attachons à créer un pont entre les générations. Ainsi, la matérialité en béton canelé courbe, repère esthétique et historique pour les annemassiens, est conservée en rez-de-chaussée de l’existant, et réinterprétée au niveau des extensions. La grande salle et la cage de scène (construits en béton et isolées par l’extérieur) sont recouvertes d’une vêture ondulante aux lignes verticales. Cette peau semi-transparente unifie et rassemble les volumes crées tout en dialoguant avec le béton matricé existant. A la nuit tombée, le bâtiment s’illumine de l’intérieur : le foyer et la circulation haute se parent de rouge, reprenant les codes couleur du café-musique existant avec la volonté de ne faire plus qu’un.

C’est enfin l’occasion de créer une signalétique à l’échelle de Château rouge.

Lieu

Annemasse (74)

Catégorie

Equipement

Nom

Château Rouge

Maitre d’ouvrage

MAIRIE ANNEMASSE

Date

Livraison prévue Décembre 2020

Programme

Restructuration et extension de la grande salle du complexe culturel Château Rouge

Superficie

3 373 m²SP

Couts

9 M€HT

Équipe

Z ARCHITECTURE architecte mandataire / AER Architectes architecte associé / BETREC OPC, désamiantage, structure béton, chauffage plomberie VMC, électricité, VRD, HQE / CYPRIUM économiste / PEUTZ acousticien / ATELIER AUDIOVISUEL scénographie / CREA FACTORY scénographie

Missions

Base + Exe + Opc

Crédits

AER Architectes + Z Architecture + BUMPKING

BBC (RT2005)

STD sur calculs des divers scénarii d’occupation et typologies de spectacle pour un confort garanti / Gain sur chauffage de 40% / Ventilation double-flux à récupération de chaleur / traitement des ponts thermiques / Isolation thermique extérieure renforcée / Travail sur l’inertie du bâtiment / / Chaudière gaz à condensation en cohérence avec l’existant / Eclairement naturelle des salles et circulations / Eclairage sur gradation et travail sur l’acoustique interne-externe

Déja là,cohérence et lisibilité

SITUATION GEOGRAPHIQUE

LE SITE

LE CONCEPT

L’intervention consiste tout d’abord en la préservation et la mise en valeur du « déjà-là ». La nouvelle cage de la grande salle, par son gabarit, est le point d’entrée du parti spatial et volumétrique. Des trois options étudiées, celle proposant la dépose de la charpente existante de la salle est préférée. Elle permet :

  • Un étagement des volumes respectueux de l’échelle piétonne côté entrée ;
  • Une liberté spatiale autorisant la qualité de mise en place et d’usage des éléments techniques nécessaires à la scène ;
  • L’amélioration de la visibilité et de l’acoustique interne ;
  • La création du foyer en belvédère sur le parvis pour une mise en scène de l’entrée.

LE PROJET

LA REALISATION

Telechargez projet

Fiche du projet

Téléchargez

Retour aux projets

RETOUR

aux projets

Retour haut de page